Suzuki GSF 650 : un bandit de grand chemin

Cette année dans la gamme Suzuki, c’est la GSR 750 qui retient l’attention du côté des routières.

Il ne faut pas oublier pour autant la GSF 650, la « Bandit S » est peut-être plus âgée mais elle continue malgré tout à tenir son rang.

La « Bandit S » a une vocation de routière bien établie. Sa bulle, son carénage et la position de conduite relativement droite privilégient le confort aux sensations « brutes » offertes par une moto totalement dénudée.

Si vous n’êtes pas du genre à laisser votre bel engin au garage dès que le temps fraîchit ou à la première goutte de pluie, la différence sera appréciable.
Et ce n’est pas parce qu’on est confortablement installé qu’on abandonne toute envie de plaisir de conduire.

Ici aussi, cette Suzuki  répond à la demande. Le cadre n’est pas trop lourd et suffisamment rigide pour offrir un bon comprimis entre agilité et tenue de route. La GSF est docile, se laisse conduire sans rechigner et évolue facilement dans un environnement confiné. De quoi vous mettre à l’aise dès le départ car elle va rapidement montrer qu’elle « assure » aussi lorsque la cadence est un peu plus élevée. Le quatre cylindres 16 soupapes de 650 cc a beau ronronner gentiment et évoluer facilement à faible allure, il sait aussi montrer un punch plus qu’intéressant au-dessus de 7000 t/m.

SANY0039
 
Il ne faudra donc pas « tricoter » avec les 6 rapports de la boîte pour tirer parti de la bonne volonté du moteur.
Disponible tout le temps, il contribue pour beaucoup à l’excellent bilan « plaisir de conduire » qu’il convient d’attribuer à la Bandit S. Avec en plus une conso moyenne qui s’est limitée à un tout petit 5l/100 km pour notre essai.

Le reste des mentions revient à la suspension (bon compromis confort, tenue de route) à l’équipement (feux de détresse, indicateur de rapport engagé) et aux freins (pour l’ABS sur les imposants disques avant dotés d’étriers 4 pistons).
Si vous croisez régulièrement des Bandit S sur la route du boulot…vous saurez pourquoi.

SANY0053

Alain Hoebeke