ShareMulti-Dine 2

La start-up israélienne Multi-Dine a inventé et commercialise une table de restaurant connectée qui révolutionne l’expérience d’un dîner entre amis et permet aux établissements qui en sont équipés de se démarquer de leurs concurrents.
Le plateau de la table est un très grand écran tactile en verre sur lequel apparaissent les différentes options qui se présentent au client, si bien qu’il peut voir le menu, choisir, commander, poser des questions et commenter les plats. Pour les consommateurs l’expérience interactive est très novatrice et pour le restaurant c’est un moyen précieux de connaitre sa clientèle en collectant des données, afin de pouvoir la fidéliser en lui proposant des menus adaptés à ses goûts ou à des régimes alimentaires spécifiques. Dans un restaurant disposant de tables s, un client a la possibilité d’accéder à l’interface en numérisant un QR code avec l’application Multi-Dine sur son smartphone.

 

L’interface de la table est alors capable de présenter le menu du restaurant dans la langue du client, de lui suggérer des plats en fonction de ses goûts ou encore d’alerter le personnel des allergies alimentaires dont il souffre.

Si le restaurateur ne souhaite pas installer de tables s dans son établissement, il peut adopter seulement l’application pour smartphone. A ce moment-là, les clients utilisant l’application téléchargée ont la possibilité, tout en parcourant le menu, d’interagir avec le personnel, de solliciter leurs recommandations, de gagner du temps en passant la commande ou encore de demander l’addition directement par le biais de l’application.Les algorithmes mis au point par Multi-Dine utilisent les données collectées pour fournir aux clients des recommandations personnelles en temps réel. Grâce à cela, le client peut être aussi bien traité qu’un habitué de longue date.

Multi-Dine a été sélectionnée comme l’une des 50 meilleures start-ups au Pioneers Challenge et au Web Summit de Dublin. Par ailleurs la société a reçu d’excellents retours de restaurants et distributeurs en France et dans les pays francophones; elle cherche à lever des fonds pour assurer son développement à l’international.

source : www.europemag.eu