Girard-Perregaux

Elle a la sagesse des plus grandes complications et l’élégance intrinsèque des montres de Haute Horlogerie. Le nouveau Tourbillon sous Pont d’or de Girard-Perregaux est l’expression d’un patrimoine unique.

Le dispositif à tourbillon concentre le savoir-faire de la Manufacture, instrumenté avec la précision requise par le mouvement mécanique à remontage automatique de la Maison ; le GP 09600. Cette réalisation méritait deux éditions très limitées – or gris et or rose témoignant de l’exclusivité de l’objet. Son diamètre de 40 mm accueille un cadran argenté soleil qui rappelle les classiques montres d’époque. Quatre index en appliques équilibrent la scène tandis que les aiguilles feuille des heures et minutes survolent la scène avec élégance. Le Tourbillon se présente majestueusement à 6h. Précieusement décorée, chaque pièce respecte la sophistication de l’ouvrage. Anglée et polie à la main, la cage est équilibrée avec des vis réglantes en or, le pont d’échappement et le pont d’ancre sont anglés et polis à la main. Cette nouveauté arbore une forme particulière du pont de tourbillon, dit « bassiné », dont les bras sont bercés. L’artisan lime leurs extrémités avec dextérité et régularité pour leur donner une forme adoucie, semi-cylindrique, avant de finir l’ouvrage à l’aide d’outils traditionnels tels que cabrons, pierres, pâtes de diamant et chevilles de bois. En filigrane se lit l’histoire du Tourbillon sous Pont d’or et le remarquable savoir-faire de la Maison. A l’intérieur du boîtier, on trouve le fameux calibre Girard-Perregaux GP 09600 dont l’architecture et les décorations s’inspirent des tourbillons de poche du 19ème siècle